Les enchères immobilières volontaires

Selon la loi, il est bien possible de mettre en vente aux enchères un bien immobilier sans présence d’éventuelle contrainte ou obligation. En France, cette pratique est de plus en plus tendances par les divers avantages qu’elle présente.

Comment faire la vente aux enchères d’un bien immobilier ?

Par rapport au choix de la personne il est possible pour lui de mettre aux enchères tout bien immobilier lui appartenant : maison, appartement, bâtiment, terrain… Pour l’effectuer de manière légale, le propriétaire doit contacter un notaire.
Dans cette affaire, le notaire a pour mission d’établir une expertise sur le bien immobilier mis aux enchères. Il dressera par la suite les règlements de la vente incluant les frais et responsabilités du futur propriétaire.
Une fois tout cela effectué, un prix de départ est effectué. Et pour que les enchères se fassent de manière transparente, une annonce légale devrait être faite pour mettre au courant le grand public car il est à noter que les ventes aux enchères immobilières ne peuvent pas être faites de manière sélective.
Note : les frais de notaire liés et publicité sur la vente aux enchères sont entièrement à la charge du vendeur.

Où se déroule la vente aux enchères ?

Par défaut, les enchères publiques devraient se faire dans l’une des 102 Chambres de Notaires en France. Toutefois, le vendeur a la possibilité de l’effectuer dans d’autres endroits. Selon sa préférence, la vente peut se faire dans la grande salle du logement mis en vente, salle de conférence, restaurant… La définition du lieu des enchères pourrait donc principalement dépendre de l’envergure du bien immobilier mis aux enchères.

Le déroulement de la vente

Au jour de la vente aux enchères, tous les acheteurs potentiels se doivent de déposer un chèque de banque ou un chèque certifié. Il doit correspondre à la mise à prix de la vente du bien.

L’enchère pourrait continuer

Pas comme dans les autres types de vente aux enchères, pour un bien immobilier, la vente n’est pas effective à la date des enchères. En effet, toute personne est en mesure de faire un surenchérissement qui ne doit pas dépassé 10% de l’enchère finale au moment de la séance. Ce délai ne doit pas également excédé 10 jours. Et si ce cas ce présente, la personne doit exprimer sa manifestation en contactant le notaire tout en lui remettant un chèque équivalent à son surenchérissement.
Note : Dans une vente aux enchères, l’acheteur ne pourrait pas revenir en arrière comme le cas de rétractation pour les achats normaux. En cas de refus de paiement, la poursuite judicaire est automatique et le cas est encore plus grave si la personne a effectué un surenchérissement.
Bons à savoir avant d’acheter un logement mis aux enchères
Avant de participer à l’achat aux enchères d’un bien immobilier, il est vivement recommandé de demander au Notaire nommé par le vendeur toutes les informations liées à la vente. Techniquement elles doivent être stipulées dans le cahier de charges de la vente.